May 26, 2024

Balkan Travellers

Comprehensive up-to-date news coverage, aggregated from sources all over the world

les Gazaouis redoutent une catastrophe sanitaire

les Gazaouis redoutent une catastrophe sanitaire

“Salut les gars, je suis toujours vivante”. C’est ainsi que Bisan Owda, 25 ans, lance la plupart de ses directs sur Instagram. Mais après seize jours de bombardements israelisla réalisatrice a confié à ses 665 000 abonnés : “ma plus grande peur, ce n’est pas de mourir, ma plus grande peur, c’est de rester en vie.”

À l’instar de quelque 50 000 displaced, Bisan Owda et ses parents ont trouvé refuge dans l’enceinte et à proximité de l’hôpital Shifa, le plus grand de la bande de Gaza. Ils font partie des plus d’un million de Gazaouis qui ont été desplaced depuis que le Hamas a perpétré un massacre dans le sud d’Israel le 7 octobre, qui a fait au moins 1 400 morts.

L’attaque terrorist du groupe palestinien a entraîn une replique d’Israël qui mène, depuis, une campaign de bombardements de l’enclave. In parallel, the Israeli government ordered the inhabitants to evacuate the north of the coast.

Lire la suite sur FRANCE 24

Read also:
Pris au piège à Gaza, les journalistes palestiniens tentent d’informer au péril de leur vie
Guerre Israël-Hamas : pourquoi l’opération terrestre announcee à Gaza n’a pas encore eu lieu ?
“Génocide”, crimes “de guerre” ou “contre l’humanité”… Quels mots pour la guerre Israël-Hamas ?

VIDEO – Dans les hôpitaux de Gaza, “des gens traités à même le sol” et des “opérations sans anesthésiants”

See also  NATO Secretary-General says the West must be prepared for a "hostile war" in Ukraine